Permis bateau

Cette formation permet de barrer les embarcations à moteur d’une puissance supérieure à 6CV. Elle permet d’évoluer sur le domaine maritime, de jour comme de nuit, sans limitation de puissance, jusqu'à 6 milles d'un abri.

Pré-requis

Il faut être âgé de 16 ans minimum et être médicalement apte.

Icone-ProgrammeLe programme

Épreuve théorique générale du Permis Mer côtier et hauturier

  • le balisage des côtes, le balisage des plages, les pictogrammes,
  • les règles de barre et de route,
  • les signaux : les signaux phoniques de manœuvre et d’avertissement, les signaux phoniques par visibilité réduite, les signaux de détresse, les signaux régissant le trafic portuaire, les signaux météorologiques,
  • les feux et marques des navires,
  • les règles de navigation et de sécurité, les catégories de navigation des navires de plaisance, la procédure d’approbation des navires de plaisance, les limitations de la navigation (zones interdites, limitations de vitesse, signalisation des plongeurs sous-marins et distance de sécurité), la conduite en visibilité restreinte, le matériel d’armement et de sécurité des navires de plaisance ainsi que les pièces administratives à posséder à bord, l’organisation du sauvetage en mer, les règles de la pratique du ski nautique, la responsabilité du chef de bord,
  • protection de l'environnement : rejets, équipement sanitaire des navires habitables, précautions à prendre en matière de mouillage peintures antisalissures ; protection halieutique : interdiction de vente et d'achat du poisson provenant de la pêche de loisir, réglementation de la pêche sous marine,
  • savoir se procurer les prévisions météorologiques et connaissance de l'échelle anémométrique Beaufort.

Programme de navigation pour validation par l'école de la pratique

  • mettre une brassière de sauvetage,
  • faire un noeud de cabestan et un noeud d'amarrage à un taquet préparatifs de mise en marche,
  • mise en marche et appareillage
  • manœuvrer sur un parcours en forme de 8 à différentes vitesses, dont la vitesse maximale compatible avec le lieu, en virant à bâbord ou à tribord quand l’exécution du parcours le demande,
  • casser son erre en utilisant la marche arrière en cours de parcours,
  • manœuvrer pour récupérer un homme à la mer,
  • procéder à une prise de coffre ou de bouée,
  • suivre un cap,
  • suivre un alignement par l’avant et par l’arrière,
  • simuler l’emploi d’une fusée ou d’un feu automatique,
  • simuler l’emploi d’un extincteur,
  • situer trois éléments mécaniques importants, niveaux, coupe-batterie, courroie d’alternateur, sortie d’eau, vanne de coque, bougie, injecteur...
  • accoster,
  • arrêt du moteur

Les épreuves

L'examen relatif à l'obtention du PERMIS COTIER se décompose en deux parties

Épreuve théorique sur le code maritime

30 questions à choix multiple sous forme de diapositives durée de l'épreuve 30 minutes et 5 fautes sont admises

Épreuve pratique

Depuis le 01 janvier 2008, il n'y a plus d'épreuves pratiques, le candidat dispose d'un livret d'apprentissage précisant le programme de navigation. A l'issue de cette formation pratique, l'école valide les acquis. Nb: Cette validation ne peut être effectuée qu’après la réussite de l'examen théorique.

Délivrance du permis par l'administration

Examen théorique réussi Validation effectuée par l’école du programme de navigation en conformité avec les critères requis par le livret d'apprentissage